Vos amis et votre famille

Le soutien de vos amis et de votre famille peut vous aider à gérer votre sclérose en plaques ainsi que son traitement au quotidien. De solides amitiés ainsi que le soutien de votre famille peuvent surtout atténuer l’angoisse qu’une maladie chronique suscite parfois.

Comment vos amis et votre famille peuvent-ils vous aider?

Vos amis et les membres de votre famille peuvent vous aider de diverses manières. Ils peuvent, par exemple, vous rappeler de prendre vos médicaments, vous accompagner chez le médecin, vous aider à transporter vos courses ou simplement vous écouter, parler avec vous et être là pour vous.

Comment demande-t-on de l’aide?

Il est bon de savoir qu’on a des personnes autour de soi à qui on peut demander de l’aide. Cependant il peut arriver que les membres de votre famille ainsi que vos amis ne sachent pas à quel moment ils vous seront le plus utile. Ils peuvent craindre de vous blesser ou de trop s’immiscer dans votre vie. C’est pourquoi il est important de parler ouvertement de ce pour quoi vous avez besoin d’aide ou non. De cette façon, vous recevrez exactement l’assistance dont vous aurez besoin.

Réfléchissez aux connaissances et aux parents qui pourront le mieux vous aider dans différentes situations. Les études montrent que les membres de la famille sont particulièrement utiles pour ce qui concerne les questions d’organisation autour de la maladie, par exemple en rappelant de prendre ses médicaments ou en accompagnant le malade à ses rendez-vous de médecin. Les amis, au contraire, trouvent mieux leur place pour ce qui concerne les activités physiques et le sport, pour apporter de l’aide au quotidien ou comme soutien moral.

Par exemple, qui peut aller chercher vos enfants à l’école? Et qui peut aller faire vos courses ou vous aider à jardiner? Parlez-en directement à vos connaissances et à vos parents. Ils ne le prendront pas mal, au contraire, la plupart des personnes seront heureuses de pouvoir vous aider.

Comment cela se passe-t-il avec vos collègues de travail? 

Il est parfois pertinent de se confier à un collègue proche et de lui parler de son état physique ainsi que de son traitement médicamenteux. Il pourra ainsi vous apporter un soutien moral au travail, par exemple également si vous avez besoin d’un conseil pour parler à votre supérieur. Évaluez dans quelle mesure il peut être intéressant de s’ouvrir au travail.

Mais qu’en pensent donc les autres? 

Il est parfois difficile de se concentrer sur son objectif, surtout si l’on s’inquiète trop de ce que pensent les autres.

Si, par exemple, vous ne pouvez pas vous rendre au travail en raison d’un rendez-vous médical ou d’une récidive, vous vous inquiétez peut-être de ce que peuvent penser vos collègues ou vos supérieurs. Certaines personnes auront peut-être des réactions qui vous énerveront. Dans ce cas, concentrez-vous plutôt sur les personnes qui sont importantes pour vous.

Signaler au préalable votre état de santé à votre supérieur ainsi qu’au service des ressources humaines peut faciliter les choses. Ils sont ainsi informés et comprennent pourquoi vous avez besoin de plus de temps libre. Par ailleurs, votre supérieur peut même vous apporter du soutien et il est préparé à ce que vous puissiez avoir besoin d’une prise en charge médicale au travail.

S’il vous est difficile de parler à votre supérieur, demandez à un collègue de travail très proche de vous aider.

Se faire de nouveaux amis dans la communauté de la SEP

Cela aide parfois de parler avec des personnes qui savent, par leur propre expérience, ce que vous endurez. En échangeant avec d’autres personnes atteintes de SEP, vous apprenez de leurs idées et de leurs expériences et vous voyez que vous n’êtes pas seul avec vos questions et vos problèmes. Mais n’oubliez pas que chacun a une expérience différente de la SEP. L’état physique de chacun ainsi que les traitements à disposition ont un effet différent sur chaque personne. Ne vous inquiétez donc pas des effets secondaires ou des récidives que subissent d’autres personnes, cela ne vous concernera pas forcément!

Vous trouverez ici des informations complémentaires au sujet des groupes d’entraide pour les personnes atteintes de SEP.